SOCIAL MEDIA

dimanche 29 avril 2018

Bonne nuit , Petit Kaki - Editions Didier jeunesse

Nous possédons peu de contes musicaux dans nos bibliothèques. J'en achète rarement car il m'est impossible de deviner en avance quel titre plaira le plus à mes enfants. La plupart du temps, j'emprunte ce type d'ouvrages à la médiathèque et lorsque le succès est au rendez-vous, je rachète ce titre pour mes petits. 

Tout récemment, nous avons eu la joie de découvrir une nouveauté des éditions Didier jeunesse: Bonne nuit, Petit Kaki ! Issu de la collection Les contes de la petite souris, ce livre-CD traite un sujet classique: le sommeil. Ou plutôt, la difficulté qu'ont certains enfants à s'endormir le soir. Adapté aux enfants dès 2 ans, il fait écho à une situation qui nous est très familière ... L'endormissement de notre petit Raphael :)  Les enfants ont très vite accroché avec la narration de Cécile Bergame et les adorables illustrations, faites de bric et de broc, tout en carton de Cécile Hudrisier. C'est pourquoi, aujourd'hui, j'ai eu envie de vous parler un peu plus de cet ouvrage  ^^

Bonne nuit, Petit Kaki - Didier jeunesse

Livre CD enfant
Bonne nuit, Petit Kaki - Editions Didier jeunesse (Livre CD)

Résumé: " Petit Kaki n'arrive pas à trouver le sommeil ! La petite souris lui dit de fermer les yeux et ... Un, deux, trois, les voilà tous les deux partis dans une aventure magique, arpentant au clair de lune la ville endormie".

La nuit est tombée. Les parents de Petit Kaki l'ont bordé, lui ont donné un dernier baiser puis se sont éclipsés. Petit Kaki se tourne et se retourne dans son lit mais impossible de trouver le sommeil. Peut-être s'est-il caché sous le lit ? Dans le coffre à jouets ? Dans le doudou ? Non, non et non. Sur le point de se relever, notre ami entend alors un drôle de bruit. Un monstre ? Un loup ? Rien de tout cela, il s'agit juste de la Petite souris. Elle lui dit de rester encore un peu dans son lit, de fermer les yeux et... Un, deux, trois.
 Petit Kaki ouvre les yeux et se retrouve sur les toits de la ville. Il fait nuit. La ville est endormie et pourtant notre héros et Petite souris découvrent milles et une merveilles au détour de chaque coin de rue. Un chat qui ressemble à un serpent, un hibou mal luné, des papillons qui dansent à la lumière des réverbères ... Petit Kaki s'amuse comme un petit fou !! Il glisse sur les gouttières, chante à tue tête, observe la nature et se fait tout un tas d'amis. Finalement, la nuit, on s'amuse bien. Et tout est vraiment très joli. Tout à coup une bulle, deux bulles, Petit Kaki et Petite souris sont emportés par la myriade de bulles qui s'échappent d'un courant d'eau ... Nos deux héros s'élèvent dans la nuit. Plus haut, toujours plus haut et ... Poc ! 
C'est le matin et il est déjà temps de se réveiller. Tout le monde a repris sa place dans la chambre de Petit Kaki et la Petite souris a disparu.
 Bonjour Petit Kaki !

Bonne nuit, petit Kaki est le dernier titre des aventures de la Petite souris. Présent dans la collection Polichinelle, ce conte musical s'adresse à un jeune public, dès 2 ans. A travers une narration enjouée, des musiques rythmées et contrastées, les enfants n'ont aucun mal à plonger dans l'histoire. On apprécie la richesse et l'originalité musicale du conte fait d'un véritable orchestre miniature d'instruments jouets (pouet pouet, hochet, métallophone ...). L'ensemble forme un tout harmonieux, vivant et très frais... ! Les illustrations, tout en carton, sont aussi très jolies. La fantaisie qui s'en dégage correspond tout à fait à l'esprit que les auteurs ont voulu lui donner. 

Une bien belle façon d'aborder la nuit et ses petits désagréments :)

Livre CD enfant

conte musical

conte musical

Livre CD enfant

conte musical

conte musical

Comme dans tous les livres CD de cette collection, la version audio de l'histoire est également disponible sur Deezer, Spofity, Itunes ... 

Durée du CD: 18'35

Retrouvez les éditions Didier jeunesse sur Facebook et Instagram


Bonne nuit, Petit Kaki ! (collection Polichinelle; Les contes de la Petite souris) paru aux éditions 
Didier jeunesse et disponible au prix de 17,70 eur 

Si cet article vous a plu, je vous invite à suivre l'actualité du blog sur notre page Facebook ici et nous retrouver au quotidien sur Instagram ici.
Et pour ne rien rater, abonnez-vous à notre Newsletter ;)

dimanche 22 avril 2018

Pain brioché de Chabbat

Au début de notre mariage, je me débrouillais très bien, chaque semaine, pour faire griller notre pain du Chabbat. Mon mari, adorable comme il était, ne disait rien mais je pouvais tout de même deviner (et partager) son petit sentiment de déception ^^ Après une énième fournée brûlée et bonne à mettre à la poubelle, je me suis enfin décidée à demander conseil auprès de Belle-maman, fine cuisinière. J'ai noté consciencieusement tous les détails de sa recette et depuis, c'est celle-ci que j'utilise chaque semaine. Mon pain est maintenant bien meilleur (et surtout comestible ;) ) [Merci Belle-maman ^^ ]

Tous les vendredis, Raphael me prête main forte pour préparer notre pain de Chabbat. C'est non sans plaisir que bébé ajoute farine, levure, sucre et sel. Il m'aide à mélanger la préparation et parfois même à pétrir. Ce petit filou est rempli de bonne volonté et chaque fois, ces élans de gentillesse se terminent dans la farine [comprendre: il finit couvert de farine de la tête aux pieds. L'amener ensuite au bain est une autre paire de manches haha).


Pour celles qui me l'ont demandé sur Instagram, le pain de chabbat est un pain brioché, le plus souvent tressé, qui se déguste au cours des repas du chabbat (jour de repos hebdomadaire) et des fêtes religieuses. Les femmes juives ont pour coutume de pétrir leur pâte chaque veille de fêtes et de Chabbat et de prier à ce moment là. 

Le pain de Chabbat

halla
Pain de Chabbat traditionnel

Ingrédients:

- Un grand saladier
- Un verre 
- Farine
- Levure (en cube ou en sachet mais spécialement conçu pour faire du pain)
- Sucre
- Sel
- Eau 
- 1 jaune d'oeuf
- Facultatif: sésames, graines de pavots, miel ...

recette pain maison


Étapes de réalisations:

1 - Dans un grand saladier, versez votre sachet de levure et ajoutez deux verres et demi d'eau tiède. Mélangez bien le tout.

pain maison


2 - Ajoutez successivement un demi-verre d'huile, 3/4 d'un verre de sucre et deux cuillères à soupe de sel. Entre chaque ingrédient, remuez bien votre préparation. 

recette pain maison


3 - Petit à petit, versez la farine. Pétrissez à la main et formez une boule. 
[ Au début, je vous recommande de mettre peu de farine et d'ajouter au fur et à mesure une nouvelle quantité de farine. Vous éviterez ainsi de vous retrouver avec une pâte farineuse, dure et difficile à pétrir. Si vous avez mis trop de farine, rajoutez un peu d'huile et pétrissez un bon moment pour obtenir une pâte plus souple et moins dure)

mélanger

faire du pain avec les enfants

recette de pain

halla


4 -  Mettez votre boule de pâte dans le saladier et couvrez ce dernier avec un torchon. N'hésitez pas à placer votre préparation près d'une source de chaleur pour que votre pâte à pain lève plus rapidement. Laissez reposer votre pâte entre 2H30 et 3H. C'est ce temps de repos (très long) qui permettra à votre pain d'être plus léger et aéré à la cuisson.

halla


5 - Une fois votre pâte levée, tressez vos pains puis badigeonnez-les de jaune d'oeuf. Pour un meilleur goût, vous pouvez ajouter quelques grains de sésames ou de pavots au dessus de votre préparation. 

[ Cette semaine, il ne me restait plus d'oeuf en réserve à étaler sur nos pains. J'ai donc remplacé cet élément par un peu de café dilué dans de l'eau. Après cuisson, le goût du café disparaît totalement. C'est une alternative qui permet de donner une jolie couleur aux pains, une fois ceux-ci cuits).

hallots


6 - Enfournez vos pains dans un four préchauffé à 180 degrés et laissez cuire une petite vingtaine de minutes. Dès que le dessous de vos pains devient doré, ceux-ci sont prêts :)

[ Pensez à bien espacer vos pains avant la cuisson, car en cuisant, les pains vont encore montés ;) ]

hallot

recette de cuisine


Bonne dégustation !


Annaelle

Si cet article vous a plu, je vous invite à suivre l'actualité du blog sur notre page Facebook ici et nous retrouver au quotidien sur Instagram ici.
Et pour ne rien rater, abonnez-vous à notre Newsletter ;)
samedi 21 avril 2018

Education alimentaire

L'éducation des enfants est ma toute première passion. Avant même de devenir mère, c'est un sujet qui me passionnait et qui revenait fréquemment dans les discussions que j'avais avec mes proches. J'ai eu la chance de grandir au sein d'une famille particulièrement nombreuse ce qui m'a permis de me faire une petite idée sur les différents modèles éducatifs existants (souple, permissif, rigide ...). A partir de là, mes idées sur le sujet ont commencé à germer, grandir puis mûrir.

Toutefois, le rôle de parents m'est réellement "tombé sur la tête" lorsque je suis devenu mère à mon tour. Certaines choses auxquelles je n'avais jamais pensé sont apparus au grand jour (éducation alimentaire, allaitement, portage ...) et m'ont fait réfléchir tandis que d'autres m'ont rassuré quant à mes choix éducatifs.

Avec mon mari, et comme de nombreux parents, nous tentons de faire au mieux avec nos enfants. Nous tâtonnons souvent, faisons des erreurs, modifions quelques fois nos positions et tentons de nous adapter au mieux à la nature de l'enfant que nous avons en face de nous. Car si le fil conducteur reste le même, la façon de faire, quant à elle, varie beaucoup en fonction de la nature de nos deux enfants, qui elle, est très différente. 

Aujourd'hui, et en partenariat avec l'enseigne Babymoov, j'ai choisi de vous parler de l'éducation alimentaire telle que mon mari et moi la concevons et telle que nous l'avons expérimenté avec nos enfants. Cet article est donc un simple témoignage de vie que j'ai souhaité vous faire partager. 

L'éducation alimentaire



La question sur l'éducation alimentaire de notre aînée s'est posée très tôt, lorsque celle-ci avait tout juste 4 mois. A cet âge là, ma belle-mère m'avait conseillé de commencer à donner de petites quantités de soupe aux légumes à Cheindel. Un peu hésitante, je l'ai regardé faire à quelques reprises et finalement je me suis laissée convaincre. Ma petite puce avait l'air d'apprécier cette initiative et de bien la supporter, je l'ai donc adopté très rapidement. Dès 6 mois, nous passions à la compote de fruits, aux fruits que nous écrasions nous-même avec le dos d'une fourchette (banane...), aux petits suisses natures et aux purées de légumes maison. A cet âge-là, notre fille ne tenait pas encore assise, nous lui donnions alors tous ses repas, assise sur nos genoux. Ce n'était clairement pas très pratique .. C'est pourquoi, dès que cela fut possible, nous lui avons présenté la chaise haute (sans sa tablette) que nous avons rapproché de notre table de salle à manger. Ainsi, Cheindel pouvait manger à table avec nous quand nos horaires concordaient. Pour manger, nous lui présentions ses repas dans une vaisselle spécialement conçu pour les bébés et tout en plastique. Nous la laissions gérer elle-même les quantités de nourriture qu'elle souhaitait absorber, en intervenant uniquement en cas de grosses difficultés. Elle avait, autant qu'elle le souhaitait, le doit de se salir. Très vite, notre poulette a préféré ses petits doigts agiles aux couverts et jusqu'à ses 12 mois, elle ne mangeait quasiment que de cette façon ...! Si les quantités de nourriture ingérées étaient très petites au départ, Cheindel a rapidement su trouver le rythme alimentaire qui correspondait à ses besoins.

Pour l'éveiller aux différents goûts, nous lui proposions fréquemment des aliments à l'état brut qu'elle pouvait alors explorer manuellement et avec sa bouche. Elle a ainsi découvert le citron, la betterave (qui tâche ^^'), la pomme de terre (de sa propre initiative), la pêche, les fraises ... Ma petite puce était très curieuse ! Si elle n'aimait pas tout ce que nous lui proposions, nous avons tout de même pu nous rendre compte que ses goûts évoluaient avec elle. Certains aliments dont elle raffolait toute petite (la betterave) sont à l'heure actuelle plus du tout appréciés. Et parallèlement, des aliments goûtés "par hasard" (le thon en conserve) sont devenus de véritables gourmandises à ses yeux. Je me souviens très bien que lorsque nous rentrions de courses, Chéri mettait hors de sa portée les précieuses boîtes de thon car une fois, ayant oublié d'en fermer une, nous avions retrouvé notre puce de 13 mois le nez dedans .. Elle avait tout mangé !!

Vers ses 9 mois, Cheindel mangeait la nourriture solide que nous lui coupions en morceaux et se servait (un peu) plus régulièrement de ses couverts. En quelques semaines, elle est devenu complètement autonome et parvenait à manger et boire sans aide. Pour moi, ce fut une révélation. Comment une enfant si petite, pouvait-elle devenir autonome si rapidement ? Et si notre fille était désormais autonome, pourquoi la garder "prisonnière" de sa chaise haute alors que nous, adultes, étions assis sur des chaises sans attaches et pouvions, librement, décider à quel moment notre repas serait terminé ?

Après en avoir discuté avec mon mari, nous nous sommes finalement mis d'accord pour investir dans du mobilier à hauteur d'enfants. Qu'est-ce que nous n'avions pas fait ...!  A partir de ce moment là, Cheindel n'a plus pris ses repas que sur cette table là. Ne sachant pas encore marcher, notre petite puce de neuf mois, était toutefois très agile de son corps. Elle marchait à quatre pattes et montait les escaliers depuis peu, elle ne rencontra donc aucune difficulté particulière à sortir de table lorsqu'elle avait terminé de manger. Pour l'installation, c'est nous qui nous en occupions, ma puce était encore trop jeune pour parvenir, seule, à s'asseoir sur une chaise puis rapprocher d'elle la table.

 Je vous mentirai en vous disant que tout cela s'est passé sans en combes. Si l'évolution vers l'autonomie alimentaire s'est déroulée assez naturellement, par étapes, apprendre à nos enfants à rester à table du début à la fin du repas fut une chose plus compliquée. Les enfants étant assez libres dans du mobilier à leur hauteur, la tentation de se lever de table, de papillonner, en mangeant un morceau par-ci, un morceau par-là fut bien là. C'est pourquoi, les premiers temps, je partageais mes déjeuners avec eux, à leur table. Lorsque les enfants souhaitaient quitter la table, je leur expliquais que s'ils partaient, le repas, lui, serait terminé. Après une courte (et difficile) période de tests, les enfants assimilaient bien le concept et parvenaient, non sans difficultés, à rester à table du début à la fin du repas. Vers leurs 18 mois à peu près, chacun de mes enfants souhaita réintégrer la table familiale. Si nous pensions au départ remettre notre aînée dans sa chaise haute, elle, n'a jamais voulu y retourner. (Elle y allait uniquement  lorsque nous faisions des activités manuelles un peu salissante et que je voulais éviter de salir tout le mobilier du séjour ... ) Cheindel préféra nettement prendre ses repas assise ou debout sur une chaise ordinaire. Etant grande pour son âge, cela était tout à fait possible pour elle. Paradoxalement, la question de la chaise haute est revenu sur le tapis pour notre fils. Moins grand que sa soeur, la table lui arrivait à hauteur de nez. Avec mon mari, nous nous sommes penchés sur la question et hésitions entre la chaise haute évolutive et le rehausseur. C'est à ce moment-là que l'équipe Babymoov a eu la bonne idée de nous contacter et, après quelques échanges, de nous proposer un superbe rehausseur pour Raphael (qui a été très vite adopté par l'intéressé ;) ). Je vous présenterai ce produit en détails dans un prochain article ;)

Pour ce qui est des horaires des repas, ceux-ci sont toujours donnés à heures précises: entre 7h30 et 8h30 le petit-déjeuner, 11h15 le déjeuner, 15h le goûter et 18h30 le dîner. Même lorsque les enfants sont en vacances, nous tentons de respecter ce rythme alimentaire. Il donne des repères à nos petits et évitent qu'ils soient constamment près du réfrigérateur (la grande passion de Raphael ^^). La question de la télévision pendant les repas ne s'est jamais posée puisque nous n'avons pas de télé à la maison. Nous essayons, autant que possible, de faire concorder nos horaires avec ceux des enfants et dînons très régulièrement à quatre. Ces moments passés en famille sont toujours très agréables et nous permettent d'échanger sur nos journées respectives.

Si l'éducation alimentaire en termes d'autonomie, de place où manger et d'horaires ne pose pas vraiment de soucis à la maison, la question de l'alimentation équilibrée qualitativement reste, quant à elle, entière. Nous avons chacun nos préférences alimentaires et comme de nombreux parents, dès qu'il s'agit d'introduire un ou deux légumes dans les menus, tout se complique. La plupart du temps, ceux-ci sont boudés et les enfants réclament féculents, gourmandises sucrées ou encore un menu fastfood/pizza ...


Et chez vous, comment se passent les repas ? Quels sont vos points forts ? Vos difficultés ? 


Annaelle 
lundi 16 avril 2018

Deux livres sur l'Art aux éditions Usborne

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir deux ouvrages sur le thème de l'art. Adaptés aux enfants dès 6 ans, ces titres abordent de façon ludique et amusante l'art à travers l'histoire et les siècles. Le premier titre retrace l'histoire de l'Art de la préhistoire à nos jours tandis que le second titre présente les œuvres les plus célèbres par thématique.

Deux livre sur l'art aux éditions Usborne

livres Usborne

L'histoire de l'art - Editions Usborne

livre sur l'art pour enfants
L'histoire de l'art - Editions Usborne

Résumé: " Ce livre splendidement illustré comporte plus de cent reproductions de quelques unes des oeuvres les plus célèbres du monde de l'art. Il raconte l'histoire passionnante de la peinture occidentale, de l'art rupestre à nos jours".

Dans ce titre, l'histoire de l'art est présentée au jeune lecteur de façon chronologique. Elle débute aux temps préhistoriques et se termine de nos jours, avec les plus grandes oeuvres d'art de notre époque.

Le documentaire s'ouvre sur un court sommaire qui permet d'avoir, d'emblée, une vision globale du contenu. Chaque période fait l'objet d'une double page et est présentée à travers plusieurs œuvres emblématiques. Ces tableaux, sculptures, gravures ou encore dessins sont expliqués simplement avec un vocabulaire précis et adapté aux jeunes enfants. Au delà des périodes chronologiques, l'ouvrage met quelques fois en avant les thématiques qui ont marqué une certaine période:  l'art du portrait et le goût du drame au XVI ème siècle, les robes et froufrous ainsi que la paix, sujets très en vogue dès le XVII ème siècle ...

Livre art pour enfants

Document art pour enfants

Livre sur l'art pour enfants

documentaire enfant

chronologie histoire de l'art



Pour ma part, j'ai beaucoup aimé retrouver les tableaux étudiés lorsque j'étais plus jeune, au collège. Observer la façon dont ceux-ci sont mis au niveau de l'enfant m'a vraiment impressionné .. ! Les compilateurs de ce titre ont su mettre l'accent avec beaucoup de justesse sur les intentions principales des artistes. De cette façon, appréhender le sujet de l'Art devient très intéressant ..!


L'art en images - Editions Usborne

L'art en images
L'art en images des éditions Usborne

Résumé: "Ce joli livre illustré propose des tableaux d'artistes du monde entier. Découvre les petites histoires cachées derrière les toiles, la vie des peintres, la façon dont ils travaillaient et les secrets bien gardés de certaines oeuvres".

Le titre que je vous présentais précédemment retraçait l'histoire de l'art de façon chronologique. De plus, il se cantonnait au monde occidental laissant de côté toute la richesse artistique des autres pays. Cette fois-ci, l'ouvrage est découpé en thématiques (nature, enfants, caricatures, couleurs ...) et reprend plusieurs tableaux du monde entier pour étayer le sujet. Le rendu est grandiose .. ! On apprécie la richesse, la beauté et l'esprit de ce livre qui, au final, se révèle être très complet. 

Chaque sujet fait l'objet d'une double page et sur chaque double page, nous retrouvons plusieurs tableaux. Ceux-ci sont accompagnés d'une légende présentant le titre de l'oeuvre, sa date et son auteur. A côté de chacun d'eux, il y a un résumé qui explique l'histoire de l'oeuvre; et de temps en temps, une annotation est apportée par les compilateurs: idée de départ du peintre, la technique utilisée, une ou plusieurs observation(s) ... 

L'art en images

documentaire art pour enfant

L'art en images

art pour enfant

livre art

L'histoire de l'art et L'art en images parus aux éditions Usborne et vendus 11,5 eur l'unité

Si je n'envisage pas de présenter ces livres à ma fille pour le moment, je prends un grand plaisir à les feuilleter. Conçus pour des enfants, les informations transmises vont réellement à l'essentiel et ça j'aime beaucoup ! Si comme moi, vous aimez l'Art ou que vos enfants s'intéressent, tout simplement, à ce sujet, je vous recommande ces deux livres qui sont complémentaires.

Retrouvez les éditions Usborne sur Facebook et Instagram.





*Produits offerts, merci



jeudi 12 avril 2018

Un toit à moi des éditions Milan jeunesse

En sélectionnant quelques ouvrages à la bibliothèque, je suis tombée sur un livre animé autour des habitats naturels des animaux tout à fait passionnant ... ! Si je pense le conserver quelques semaines, il fera sûrement parti de mes prochains achats "livres pour enfants". D'ailleurs, il existe d'autres titres dans la même collection, je ne sais pas ce qu'ils valent pour le moment car je n'ai pas eu le temps de les feuilleter mais lorsque ce sera fait, je ne manquerai pas de vous en parler ici ou sur Instagram

Un toit à moi des éditions Milan jeunesse

documentaire nature pour enfants
Un toit à moi des éditions Milan jeunesse

Résumé: " Qui fabrique d'étonnants nids en feuilles cousues ? Quel animal vit dans une hutte de rondins ? Comment les termitières sont-elles bâties ? Les animaux ont tous un abris différent: sauras-tu rendre à chacun sa maison ? "

Ce documentaire animé est composé de pages en carton souple qui renvoient chacune à un habitat particulier. L'enfant est invité à observer cet habitat et à deviner qui est à l'origine de la construction. Pour vérifier sa réponse, il suffit au lecteur de soulever le rabat. Sous celui-ci, il découvrira l'animal architecte ainsi qu'une courte note explicative s'y rapportant. 

La qualité du livre est vraiment très bonne: la couverture est en carton matelassé, les pages en carton souple et les photos illustratives saisissante de réalisme. Les habitats mis en avant par les éditions Milan jeunesse sont souvent peu communes et très intéressantes à étudier. Nous retrouvons ainsi les lieux de vie d'animaux bien connus comme le flamand rose, l'ours, le castor ou encore le lapin. Mais aussi d'animaux qui le sont moins comme le républicain social, l'épeire fasciée, l'oiseau jardinier, la cicadelle et bien d'autres encore.  

Nous sommes tout de suite plonger au cœur des merveilles de la nature et c'est un vrai régale ! Plus d'une fois en parcourant cet ouvrage, j'ai été subjugué par les capacités des animaux à s'adapter à leur environnement. C'est juste incroyable ! 

Ma puce n'a pas encore eu le temps de découvrir ce titre et je ne peux donc pas vous dire par avance quel accueil elle lui réservera. Bien souvent, les livres documentaires sont soit adoptés sur le champs soit repoussés pour ne jamais être rouvert par la suite. L'interface est généralement l'élément qui fait toute la différence, j'espère donc qu'avec ces rabats, l'ouvrage l'intéressera ^^ 

Et pour une exploitation optimale de ce livre vous pouvez aussi créer des cartes de nomenclatures en complément. Le sujet n'en sera que plus intéressant et simple à retenir .. ! 

habitat des animaux


habitat des animaux

documentaire habitat des animaux

documentaire enfant

ours brun

flamant rose

habitat des animaux

nid d'une mésange

mésange

habitat ours polaire

ours blanc


Si cet article vous a plu, je vous invite à suivre l'actualité du blog sur notre page Facebook ici et nous retrouver au quotidien sur Instagram ici.
Et pour ne rien rater, abonnez-vous à notre Newsletter ;)


Un toit à moi - Collection Ouvre l'oeil paru aux éditions Milan jeunesse et vendu au prix de 12 eur


Résultat de recherche d'images pour "logo milan jeunesse"

Jeux d'eau en intérieur

Il suffit que j'ai le dos tourné ne serait-ce qu'un petit instant pour être sûre que Raphael est parti (une nouvelle fois) patouiller dans l'eau. En ce moment, mon p'tit bout d'homme nous donne pas mal de fil à retordre en ce qui concerne les bêtises et les patouilles. Très vif et malicieux, il croque la vie à pleine dents et avec beaucoup d'énergie. En soit cela n'est pas trop dérangeant, mais pour le suivre, disons que c'est une autre paire de manches ^^'

Bref, à force de courir avec mon petit bandit pour l'empêcher de faire des bêtises, j'ai cette fois eu envie de lui faire plaisir en l'invitant à jouer librement avec l'eau, à la maison. Je vous montre ? C'est parti ..!

Jeux d'eau en intérieur

jeux d'eau
Jouer avec de l'eau en intérieur


Matériel nécessaire pour réaliser cette activité:

- Un grand bac de rangement plat (Le nôtre vient de chez Leroy Merlin)
- Plusieurs récipients (carafe, bouteille vide, verre, tasse ...)
- Eau
- Facultatif: papier mousse et perforatrice(s) 

J'ai profité que Raphael soit à la sieste pour préparer, au calme, cette nouvelle activité. Très rapide à mettre en place, il m'a fallu moins de 10 minutes pour placer plusieurs contenants remplis d'eau dans un bac de rangement plat. A cela j'ai ajouté un fond d'eau et quelques confettis créés dans du papier mousse à l'aide de plusieurs perforatrices. N'ayant en stock plus que 3 couleurs de papier mousse (orange, rose et noir), le rendu final et coloré ne fut pas telle que je l'attendais ... Dommage. 

perforatrice fleur

jeux d'eau
Notre bac à eau 

jeux d'eau


jeux d'eau

Initialement, j'avais prévu plus important de récipients à placer dans le bac d'eau. Seulement, en garnissant progressivement le bac, je me suis rendu compte que cela faisait trop et que l'espace pour jouer avec l'eau devenait très réduit. Je me suis donc contentée de conserver les ustensiles de formes et tailles différentes. Et finalement je ne regrette pas puisque Raphael a pu, ainsi, jouer autant avec les contenants qu'avec l'eau. 

En découvrant le bac d'eau, Raphael n'a pas osé s'approcher ne sachant pas s'il avait le droit ou non de jouer avec (les réflexes ont la vie dure ^^). J'ai donc commencé à transvaser tout doucement pour qu'il puisse se détendre et se prêter au jeu. Au final, il a adoré et s'est vraiment beaucoup amusé ! Il a vidé, rempli, exploré avec les mains, la bouche et même les pieds l'eau du bac et y a pris énormément de plaisir .. !

activité sensorielle pour bébé


jeux d'eau

jeux d'eau

activité bébé 18 mois

activité pour bébé

Je pense de nouveau lui proposer ce type de jeux lorsque les températures seront plus élevées, avec quelques variantes ça devrait être encore plus fun .. ! 


Si cet article vous a plu, je vous invite à suivre l'actualité du blog sur notre page Facebook ici et nous retrouver au quotidien sur Instagram ici.
Et pour ne rien rater, abonnez-vous à notre Newsletter ;)


Age de Raphael: 20 mois
Durée de l'activité: 15 min environ